Tendances /

Reprenons notre pied en main !

reprenons-notre-pied-en-main.jpg
Véritable obsession nationale, le running version 2.0 du bon vieux footing a envahi nos sujets de conversation. Le matin, à la pause déjeuner, le soir ou même le week-end, il faut courir pour retrouver une #healthylife. Et dans cette activité, une partie du corps a toute son importance : le pied. Trop longtemps laissés de côté et pourtant essentiel à notre bien-être, les pieds sont de retour ! Il est grand temps de chouchouter ces athlètes de haut niveau.
 

Trouver chaussure à son pied

Pourquoi cette volonté, cette envie de courir toujours plus ? Pour soigner sa santé, son apparence ou simplement par plaisir ? Courir apporte aux runners un shoot de bonheur et de satisfaction. Une récompense perçue comme une drogue. Ils en veulent toujours plus et à n’importe quelle heure de la journée.
Le phénomène running a également envahi les catwalks des défilés haute couture et prêt-à-porter de ces dernières saisons. Et s’il y a bien une pièce qui représente le mieux l’athleisure c’est la fameuse paire de sneakers. L’« essentiel » de toute garde-robe qui se respecte, et qui permet à n’importe quelle tenue de devenir #Athleisurelyapproved. Issues du sportswear, vintage ou moderne, s’adaptant à n’importe quelle situation, les chaussures de sport apportent aux personnes actives l’aisance qu’elles recherchent. Se sentir belle tout en étant sportive (ou pas) telle est donc la nouvelle volonté des femmes. Cependant l’esthétique n’est pas l’unique critère de choix…
Morphologies et anatomies différentes, types de sports, intensité de la pratique, … il y a des règles à suivre pour choisir ses chaussures. 50 % des sportifs ont un pied dit « universel » (usure centrale de la semelle). Si les pieds ont tendance à s’orienter vers l’intérieur, on parle de pieds pronateurs. Il est donc conseillé d’utiliser des semelles renforcées sur la partie interne de l’avant-pied et sur le bord externe du talon. Si l’usure de la semelle se manifeste sur la partie externe de l’avant-pied et du talon, le pied est supinateur. Cette morphologie est plus rare, puisqu’elle ne représente que 10 % des coureurs. Chaussures aérées et dotées d’un bon amortissement pour le running, légèreté et confort du côté fitness, imperméabilité, adhérence et maintien de la cheville pour la randonnée… A chaque discipline son type de chaussures. La fréquence de l’activité sportive est également un critère important, notamment dans l’usure de la chaussure. Un facteur à ne pas oublier, la prise en considération du poids. Le corps n’amortira pas les chocs de la même façon en fonction de votre poids. Il est donc essentiel d’adapter l’épaisseur de la semelle. Plus le poids est important, plus les semelles devront être épaisses et résistantes d’autant qu’en trottinant, à chaque pas, c’est l’équivalent de trois fois le poids d’une personne qui est supportée par ses pieds, cinq fois en courant et jusqu’à sept fois en sautant !
 

Les pieds véritables sportifs de haut niveau

Même si elle apporte une réelle satisfaction et un dépassement de soi liés à une libération d’hormones (cocktail d’endorphines, de noradrénaline, d’adrénaline et d’ocytocine), la course n’est pas qu’une partie de plaisir. Et naturellement les premiers à souffrir, sont les pieds. Aplatissements, chocs, frottements, humidité, changement de température, coupures, jusqu’aux fâcheuses ampoules, les pieds sont confrontés à de nombreux maux. Toutes sortes de lésions peu glamour peuvent apparaître entre les orteils, au niveau de la voûte plantaire ou du talon : durillons, cloques, hématomes, mycoses, cors, peaux arrachées… Tel des athlètes de haut niveau il faut préparer les pieds, les coacher et les soigner pour améliorer ses performances tout en les gardant en bonne santé. Aucune escalope n’a donc besoin d’être mal traitée, comme le mythe de la danseuse le laisse sous-entendre.

  1- Bain

Voici des conseils à prendre au pied de la lettre pour avoir de sublimes petons !
Suite à une activité sportive, ou même suite à une très longue journée de piétinement dans des chaussures bien trop souvent inadaptées à la forme des pieds, rien de mieux que de faire trempette en les plongeant dans de l’eau tiède avec du sel ou une pastille effervescente aux huiles essentielles durant 10 à 20 minutes. Ce remède de grand-mère va permettre de décontracter les pieds, stimuler la circulation sanguine et ramollir les peaux mortes sans les violenter. Il est également possible d’ajouter quelques gouttes de vinaigre au bain afin d’acidifier le pH de la peau pour neutraliser le développement des germes et enlever le calcaire qui s’y dépose. Bien sûr, ceci est à faire avec parcimonie pour ne pas causer d’assèchement cutané et provoquer un gonflement des veines. Une fois décontractés, il faut les sécher minutieusement, y compris entre les orteils afin de supprimer toute humidité résiduelle néfaste à la santé des pieds.

Pensez au…

V-Tonic pour ses propriétés relaxantes, calmantes et rafraîchissantes. Cette association de cinq huiles essentielles (Citron, Lavande, Cyprès méditerranéen, Ciste et Menthe sauvage) peut être utilisée dans un gel de massage à 2%. Il est certifié Ecocert® et Cosmos.

2- Exfoliation

Après le bain, la peau est plus douce, plus souple, c’est le moment idéal pour s’attaquer aux zones très sèches. L’idéal est d’appliquer un gommage sur le dessous du pied, en petits mouvements circulaires, en insistant plus particulièrement sur le talon. Il va aider la peau à se débarrasser des cellules mortes et à s’adoucir. C’est un bon moyen pour améliorer la pénétration des actifs hydratants. Pour finaliser ce soin, il est recommandé de toujours bien rincer à l’eau tiède le gommage et de sécher les pieds soigneusement.
Les pieds sont toujours aussi secs ? C’est le moment de passer à la pierre ponce ou à la râpe pour limiter l’épaississement épidermique qui se manifeste par des callosités, voire une l’hyperkératose. Ces rugosités qui peuvent être gênantes, sont aussi des protections naturelles dont le pied a besoin. Il n’est donc pas nécessaire d’appuyer trop fort et de répéter l’opération trop souvent car la peau pourrait répondre avec une formation de corne encore plus importante que l’on appelle du « cal ». Celui-là même que l’on peut retrouver sur les mains des joueurs de tennis. Mieux vaut réaliser ce soin, tous les 15 jours en douceur afin d’avoir le meilleur résultat sans défigurer les pieds. Certaines crèmes vont également atténuer les callosités sans les agresser grâce à l’acide salicylique.
Afin de renforcer la barrière protectrice de la peau et d’éviter le dessèchement cutané suite à de multiples agressions physiques et extérieures, Gatuline® Skin Repair Bio valorise tout soin du pied. La stimulation des marqueurs de la différentiation cellulaire et de la synthèse de collagène en font l’actif idéal pour une crème protectrice et régénératrice en profondeur. Pour une action optimale, il est conseillé de l’utiliser à 2 %.

Pensez-à…

L’Exfoliation made by Gattefossé
Un ingrédient star pour dorloter vos pieds : le Bambou Extrait Exfoliant 315 microns. Obtenu à partir des tiges de bambou tabashir et récolté sous forme d'un exsudat qui se cristallise à la température ambiante, il se présente alors sous forme d'une masse blanchâtre, très dure. Après broyage, on obtient une poudre cristalline très riche en sels minéraux. Cette source de silice (SiO2) est une véritable curiosité de la nature puisque cette variété particulière de bambou en contient près de 70%.

3- Hydratation

Une fois bien préparés, il est temps de passer au geste essentiel de la beauté des pieds, l’hydratation. Toutes les personnes qui pratiquent une activité physique régulière ont tendance à avoir la peau plus sèche. Douches régulières, frottements et sueur font de l’hydratation une étape essentielle pour éviter toutes douleurs. Il est important d’utiliser une crème hydratante à la formule très nourrissante mais non grasse pour permettre au pied de garder toute sa souplesse sans glisser. La formule doit être spécifique à cette zone car les pieds ont besoin de plus de capitonnage et d'absorber davantage les chocs que toute autre partie du corps. Cette différence se manifeste par une présence plus importante de cellules adipeuses dans l’hypoderme et un épiderme plus épais. Son épaisseur est d’un à cinq millimètres sur la plante des pieds contre environ 0,1 millimètre sur la totalité du corps. De fait, un beurre de cire est intéressant pour hydrater naturellement les pieds : Acticire®. Il permet l’amélioration du microrelief cutané et diminue la perte insensible en eau, apportant une hydratation visible de la peau. Utilisé à 5% dans une formule de base anhydre, Acticire® permet d’ajouter jusqu’à 15% d’eau.

Plus ludique et décontractant, il existe des masques « chaussettes » imprégnés de soin hydratant. En plus de leur facilité d’utilisation, leur action est multiple (exfoliante, hydratante, régénérante…), permettant un soin complet tel une pédicure à la maison. Produits phares au Japon depuis plusieurs années, ils séduisent de plus en plus le marché français.
 

Sur quel pied danser ?

Puisque nos pieds sont aussi de véritables objets de désir, pourquoi ne pas finir ce rituel beauté en extase ? Il est recommandé de leur dédier un peu de temps et de les masser avec méthode pour découvrir les bienfaits physiques, émotionnels et psychologiques de la réflexologie plantaire.
Particulièrement riche en terminaisons nerveuses, un simple massage de la plante du pied en utilisant le poing et le pousse permet de stimuler les organes internes et de surtout libérer les tensions accumulées durant la journée. La voûte plantaire est comme un livre ouvert sur notre corps. Les pieds concentrent à eux seuls, 60 points réflexes et 7200 terminaisons nerveuses. Ce n’est pas pour rien que les Chinois le considèrent comme « notre deuxième cœur ». Chaque organe a son point correspondant à la surface du pied. La stimulation des points essentiels va permettre d’envoyer des messages au cerveau via la moelle épinière, pour agir par réflexe sur des maux physiques ou psychiques et garantir un flux énergétique harmonieux.
Petit exercice simple : en position tailleur et à l’aide d’une légère pression, faire glisser vos pouces (ils doivent se toucher) en remontant du talon jusqu’à la base des orteils en traçant une ligne centrale. N’hésitez pas à insister sur le creux de la voûte qui est le point de réflexologie du plexus solaire, idéal pour soulager le stress. La réflexologie va également permettre de stimuler la circulation de la lymphe et détoxifier l’organisme, tout en renforçant le système immunitaire. Les effets bénéfiques seront notamment visibles par l’installation d’un profond bien-être et une meilleure qualité de la peau.
A lire aussi
Focus produit //

Gatuline® Skin-Repair Bio

Gatuline® Skin-Repair BIO sert une cosmétique intelligente et raisonnée. Son action réparatrice et régénérante profonde n’agit que si la peau en a besoin.

Actifs //

Zones très sèches : quelles solutions ?

Coudes, genoux, talons…  Zoom sur les zones très sèches qui ont désormais une offre soin spécialisé de plus en plus étoffée.
 

Textures //

L'hydratation par la texture

Si sur le long terme ce sont les actifs qui abreuvent la peau, la texture est primordiale pour booster l’hydratation et la faire ressentir au consommateur.