Tendances /

Made in France

madeinfrance.jpg
Stylos fabriqués en Bretagne, biscuits au blé de nos régions, voitures produites localement ou encore hamburgers au bœuf français, la « French touch » s’affiche partout ! Focus sur cette nouvelle tendance devenue un argument majeur auprès des consommateurs, et sur ses déclinaisons cosmétiques.

Une approche militante

Dans un contexte de crises économique et environnementale, le thème du local s’avère porteur. Largement repris par les politiques, la préférence nationale fait écho dans l’esprit du consommateur. Soutien à l’industrie française pour stopper la désindustrialisation et enrayer la montée du chômage mais aussi consommation locale favorisant les économies de transport, respectant l’environnement tout comme les hommes, on entre aujourd’hui dans une nouvelle ère : celle d’une consommation plus réfléchie, plus raisonnée. On consomme moins, mais mieux. Lorsqu’on interroge les français sur les critères qu’un produit de la consommation responsable doit remplir, « être fabriqué localement » arrive en première position (+12 points/2012), loin devant « être respectueux de l’environnement » ou encore « être plus solide donc plus économique à l’usage dans la durée »1.

Un besoin de réassurance

Déceptions liées au « tout chinois », scandales sanitaires… le consommateur vit aujourd’hui une période de grand doute sur les origines de ce qu’il achète. 80% de la population déclare que les entreprises ne leur donnent pas assez d’informations sur les conditions de fabrication de leurs produits1. Un fort besoin de confiance, de traçabilité, d’authenticité se fait ressentir.
Yves Jégo, président de l’association Pro France et fondateur du label « Origine France Garantie » déclare même que « si le XXe siècle a été celui des marques, le XXIe sera celui des origines ». Une enquête IFOP de janvier 2013 confirme ce sentiment : 52% des personnes interrogées déclarent accorder de l’importance au pays d’origine d’un produit lors du passage à l’achat.
Le label France s’avère alors être une excellente opportunité pour les marques. Synonyme de qualité et de savoir-faire, il rassure et bénéficie d’une très bonne image auprès du consommateur. Toujours selon l’IFOP, 77% des français seraient prêts à payer plus cher pour un produit fabriqué en France, à condition tout de même, que l’écart de prix ne dépasse pas 5 à 10%.

La cosmétique, fleuron de l’industrie française

S’il est un secteur où le savoir-faire et l’audace à la française sont particulièrement reconnus, c’est bien la cosmétique ! Et si sa qualité et sa créativité ne font pas l’ombre d’un doute dans l’hexagone, la cosmétique frenchy est aussi largement plébiscitée dans le reste du monde.
Certaines initiatives contribuent d’ailleurs au développement de la filière cosmétique française et à son rayonnement international, telle la création du pôle de compétitivité de la Cosmetic Valley en 2005. Réunissant aujourd’hui quelques 800 entreprises, c’est à l’heure actuelle, le premier centre de ressources mondial de la parfumerie-cosmétique. Plus d’1 cosmétique sur 10 vendus dans le monde provient de ce « territoire » situé à cheval entre la région Centre, la Haute-Normandie et l’Ile-de-France2. Cocorico !
Plus qu’une origine, c’est aussi toute une histoire, un savoir-faire local et ancestral, une dimension humaine du travail que revendiquent les marques françaises. Beaucoup d’entre elles ont ainsi souhaité remettre au goût du jour les ingrédients traditionnels de nos régions. Vinothérapie, spécialités à la lavande, soins à l’eau thermale, huiles de pin vendéen ou encore crème au pastel toulousain… la cosmétique « made in France » valorise son terroir, utilisant des actifs locaux au doux parfum de nos campagnes, dans un esprit simple et chic. Et ça marche ! Les consommateurs français sont charmés par le côté nostalgique et rassurant du « bien de chez nous » quand les étrangers apprécient la part de rêve et l’art de vivre à la française, mais aussi la qualité des produits.
D’autres poussent le concept encore plus loin, revendiquant une fabrication 100% locale : packagings, encres utilisées pour leur marquage, matières premières... et même publicité, réalisée par des agences frenchy.

A l’heure de la mondialisation à outrance, le « made in France » s’impose ainsi comme un véritable argument, un repère pour des consommateurs parfois perdus, à la recherche de produits à la fois sûrs, efficaces et authentiques.

1 « Les Français et la Consommation responsable 2013 » - Etude Ethicity 2013
2 « La cosmétique, une fierté française » - Le Figaro, août 2013
 

Tour de France des ingrédients

Qualité, tradition et savoir-faire à la française se retrouvent dans un certain nombre d’ingrédients actifs sourcés au cœur de nos terroirs.

L’Auvergne

Au cœur des monts d’Auvergne pousse une espèce de chardon aux vertus réparatrices : l’acanthe sauvage. Etudiée suite à une collaboration avec un pharmacien herboriste, cette plante a retenu l’intérêt des chercheurs Gattefossé par son action traditionnelle en phytothérapie éprouvée dans le traitement des brûlures et des maladies de peau.
Récoltée localement, selon un cahier des charges strict respectant notamment les normes ECOCERT de l’agriculture biologique, elle donne lieu à un actif centella asiatica-like, hydratant et réparateur, à l’efficacité largement démontrée : Gatuline® Skin-Repair BIO.

L’Ardèche

Au creux des montagnes ardéchoises, à distance des zones urbaines et industrielles, se cache une ressource insoupçonnée de jeunesse : les bourgeons de hêtre. Ces perles végétales gorgées de vie renferment une infinie richesse : flavonoïdes, peptides, phyto-hormones… Cueillies à la main par des récoltants locaux et soumises à un procédé high-tech, elles offrent un actif anti-ridesantirides d’excellence : Gatuline® RC BIO.

Découvrez également Gatuline® Age Defense et Secrets de Malt, deux actifs made in France issus respectivement de la noix de Grenoble AOP et de l'orge malté.

A lire aussi
Marché //

En toute conscience

Unir consumérisme et altruisme, douce utopie ou réalité en marche ? Toute la chaine cosmétique s'engage pour une beauté plus responsable mais néanmoins sexy.

Socio //

L'ère de la réinvention

Les mutations à l'oeuvre actuellement sont en train de modifier en profondeur nos façons de penser, d'agir, de travailler. En route vers la beauté de demain.

Dossiers thématiques //

Développement durable

Faisons un rêve... celui d'une autre beauté, consciente, responsable, innovante, bienveillante, une beauté bien pensée et qui fait du bien.