Tendances /

Italie : Ma che bella !

italie.jpg
L’influence de l’Italie en matière de mode se retrouve dans la manière dont les Italiennes appréhendent la beauté, prenant soin de leur look comme de leur apparence. Petit tour d’horizon des spécificités italiennes…

Charme et glamour

Les femmes italiennes accordent beaucoup d’importance à leur apparence et affichent un style toujours très soigné. Elles laissent derrière elles un sillage parfumé envoutant, arborent des cheveux longs bien entretenus grâce aux visites régulières chez le coiffeur et une consommation affirmée de produits capillaires. Les ongles sont manucurés, les vernis personnalisés : les mains très visibles chez les Italiens qui parlent avec une large gestuelle, doivent afficher un style travaillé. Ce marché étant très consommateur de produits capillaires et de maquillage, les sociétés italiennes ont développé un savoir-faire dans ces domaines. De cette maitrise, les Italiens ont su tirer le bon mix entre qualité et prix abordable, créant une offre imbattable qui suscite l’engouement des jeunes et un succès en général, à l’image de Deborah ou plus récemment Kiko Milano. Et ce savoir-faire s’exporte ! Presque 1/3 du chiffre d’affaires cosmétique italien est lié à l’export, et cette part augmente avec une progression comprise entre 5 et 11% sur les 3 dernières années.
 

Solution ingrédients

Des incontournables du maquillage

Des ingrédients tels qu’Acticire® et Lipocire® A SG sont devenus des solutions incontournables en maquillage. Le premier apporte de sérieux avantages :
- remplacement des cires végétales au toucher habituellement plus sec et plus rêche par un beurre qui améliore également la recristallisation des formules solides comme les sticks ou les compacts.
- Incorporation possible d’ingrédients aqueux dans les formules anhydres (jusqu’à 3% pour les sticks et 15% pour les baumes), permettant de moduler la sensorialité et d’incorporer des actifs pour créer du maquillage hybride antiâge ou hydratant.
Lipocire® A SG, mais aussi ses petits frères Lipocire® CM et Lipocire® DM dont le point de fusion et la dureté diffèrent légèrement, sont également plébiscités, notamment pour les applications lèvres ou crayons. Apportant du fondant lors de l’application, ils facilitent l’étalement et le dépôt des pigments de façon homogène.

La star du capillaire

Côté capillaire, on observe une sophistication du secteur avec des produits davantage positionnés sur le soin, la performance. L’action fondamentale de Phylderm® Végétal C², orientée sur l’oxygénation, l’énergie et la stimulation du métabolisme cellulaire, en font un actif de choix en capillaire. Energie, brillance et beauté des cheveux comme force et antichute sont autant d’applications pour lesquelles il peut être utilisé.

Le culte du corps

Le culte de l’apparence passe aussi par le corps. Le marché des produits de soin pour le corps est ainsi très développé en Italie, plus qu’en France par exemple. Il s’y vend même plus de soins pour le corps que pour le visage! Au cœur de l’offre corps, les produits minceur représentent un marché important, même s’il est saisonnier, centré sur le printemps et l’été. L’été, le corps doit aussi s’afficher bronzé pour être désirable et dans la tendance ! L’Italie reste ainsi en Europe, l’un des rares pays où l’on observe encore une forte consommation de solaires à faible indice (6 ou 10). Si les solaires avec haut SPF y sont aussi en évolution, la préférence des consommateurs va plutôt aux indices 30 que 50.

Solution ingrédients

Côté actifs, Gatuline® In-Tense et DermotenseurTM² rencontrent un franc succès dans les produits corps, le premier pour son action raffermissante et le deuxième pour son effet tenseur. Ces deux revendications sont d’ailleurs souvent associées, car complémentaires avec l’action amincissante de la caféine. Au-delà du soin, Gatuline® In-Tense est un actif facile à incorporer dans les formules de maquillage (comme les rouges à lèvres) de par sa nature huileuse. Un double succès en Italie où les produits corps et le maquillage actif (à la croisée du soin et de la couleur) ont la cote !

Des climats variés

L’Italie offre un climat tempéré à ses habitants mais, du fait de grands écarts de latitude, il y a de fortes variations régionales : climat montagnard au niveau des Alpes et méditerranéen dans la péninsule. L’influence de ces éléments invitent à la variété de textures et d’envies pour les consommateurs italiens. Ils plébiscitent notamment des (textures plus riches en hiver et plus légères en été). Ce phénomène explique pourquoi Apifil® CG et Emulium® Delta sont les émulsionnants stars du marché italien ! En effet, leur flexibilité permet de développer une palette de textures assez étendue. Historiquement implantés, ils sont toujours travaillés pour leurs bénéfices sensoriels (fondant pour Apifil® CG et douceur pour Emulium® Delta), mais aussi pour d’autres avantages comme l’ultra compatibilité pour Emulium® Delta. Des émulsionnants plus récents comme Emulium® Kappa² et Emulium® Mellifera, plus en phase avec les attentes actuelles des consommateurs de par leur naturalité recoivent un très bon accueil des marques cosmétiques, aussi bien pour les soins corps que visage.

La vita verde !

Les Italiens semblent enfin être à l’écoute des discours plus verts et durables -et même demandeurs ! La naturalité arrive en 2ème position dans les drivers d’achat en matière de soin du visage avec 51% de consommateurs pour qui il s’agit d’un argument de choix (derrière l’efficacité : 71%, et suivi par le prix : 44%). Les herboristeries sont d’ailleurs un des secteurs de distribution qui continue de se développer régulièrement avec une croissance moyenne de 3% par an entre 2012 et 2015. La prise de conscience environnementale et l’intérêt pour les produits naturels continuent à s’étendre mettant en avant éthique et approche durable. La tendance verte est moins focalisée sur le BIO que dans d’autres pays européens. Les marques BIO locales sont peu nombreuses, distribuées en boutiques spécialisées et non en GMS, ce qui limite le développement de ce marché en Italie, cantonnant cette offre à un positionnement premium.

Confiance et conseil

Les consommateurs italiens sont également de plus en plus sensibles aux marques ou réseaux qui apportent conseil et confiance. Les herboristeries citées précédemment en font partie (elles représentent 4,5% des cosmétiques achetés en Italie en 2014). Les circuits courts comme les marques disposant de boutiques en propre sont également en progression (ex. Deborah, Kiko, L’Erbolario, Bottega Verde…) : leur approche directe « de la marque au consommateur » répond aux besoins des Italiens. Même perception positive et pertinente pour les pharmacies et para (18,9%), qui dispensent des conseils personnalisés par des experts. Ces 3 exemples offrent des produits sûrs, bénéficiant pour les consommateurs d’un meilleur ratio qualité/prix que ceux d’autres circuits. Dans ce cadre, les dermocosmétiques attirent aussi les consommateurs italiens.

Sources : Association Cosmetica Italia : Rapport annuel 2012 « Cosmetics Industry and consumption in Italy » et présentation « Il sistema cosmetico Italiano » - Cosmoprof Worldwide Bologna 2015

Interview

Marco Castiglioni & Massimo Milesi, nos experts locaux, accompagnent les clients cosmétiques pour Gattefossé Italie depuis plus de 10 ans.

 

Qu’est-ce qui fait la spécificité de votre pays en Europe ?
En cosmétique, il y a peu de grandes marques locales, comparativement à la France. Les Italiens consomment beaucoup de marques internationales. Par contre, l’Italie se différencie par son expertise et son excellence dans le domaine du maquillage, un savoir-faire reconnu dans le monde et qui s’exporte beaucoup. Des sociétés de renom comme Intercos, Chromavis, B.Kolormakeup… développent et fabriquent du maquillage pour le marché local, très consommateur, mais surtout pour de nombreuses autres marques étrangères (même de très célèbres… !). Leur maitrise est telle qu’elles offrent des produits au positionnement imbattable, de par leur qualité et leur prix.

Quelles sont les grandes tendances beauté actuelles et à venir ?
Les tendances sont sensiblement les mêmes qu’en Europe. Nous sentons aujourd’hui que les marques italiennes sont en recherche d’un discours et de solutions plus naturelles pour créer leurs produits. La chimie verte, les ingrédients naturels, l’aspect développement durable sont des sujets qui montent. Les lignes dermatologiques et les dermo-cosmétiques sont aussi en développement, il a beaucoup de demandes pour des ingrédients haute tolérance au niveau formules et des actifs positionnés sur les problématiques de peau traditionnellement traitées par le dermatologue (acné, rosacée, peau atopique…).

Si vous ne deviez citer qu’un produit faisant le buzz, lequel serait-ce ?
Ce ne serait pas un produit mais une marque : Somatoline. Cette marque locale a su exporter son expertise en minceur avec des produits innovants dans ce domaine. Elle a su apporter des revendications pertinentes qui ont influencé ensuite les marques d’autres marchés : mincir la nuit, cibler des zones rebelles…

A lire aussi
Peau //

La peau sous influence climatique

Soleil ardent et températures élevées, ou froidure extrême et sécheresse… dans ces conditions climatiques, la peau n’aura pas le même comportement !

Dossiers thématiques //

Beautés du monde

Petit tour du monde de la beauté : différences culturelles, problématiques cutanées, produits phares...