Tendances /

Flower power

flower-power.jpg
Eternellement inspirantes, les fleurs font écho à la féminité, la beauté, le romantisme, l’esprit bohème... Elles ont su devenir des incontournables, ne souffrant ni d’effet de mode, ni de cycle de préférence de la part des consommateurs. Aujourd’hui encore, elles sont sur le devant de la scène en cuisine, en mode, dans les accessoires et en cosmétique !
 

Des fleurs à l’infini

Si les fleurs n’ont jamais quitté l’univers mode et lifestyle, on en prend aujourd’hui toute la mesure grâce aux réseaux sociaux. Instagram ou Pinterest offrent une multitude d’images inspirantes sur la façon dont elles embel- lissent notre quotidien : fleurs comestibles parsemant des plats gastronomiques, bou- quets champêtres ou chics égayant nos inté- rieurs, bijoux ou accessoires ornés de fleurs fines et colorées, vêtements affichant liberty, fleurs graphiques ou au format XXL… Dans l’univers beauté aussi, on leur fait la part belle : publicités de parfums construites comme des bouquets, couronnes hippies et fleurs piquées stars des tutos de coiffures tendances, tatouages sur la peau ou dessins floraux utilisés en nail art, poudres pressées de pétales en 3D, soins enrichis en extraits de fleurs délicates…
 

La symbolique des fleurs

Dans certaines cultures, on accorde aux fleurs une symbolique particulière, donnant à cha- cune une signification (celle-ci diffère d’ail- leurs selon les cultures). L’amaryllis symbolise l’orgueil, le bleuet la délicatesse, le freesia la grâce, le gerbera l’amour profond, le lilas les premiers émois, la marguerite l’innocence…
Leur couleur y participe largement : la blan- cheur a une connotation de pureté, le rouge montre la passion, le jaune l’infidélité... Ainsi la composition d’un bouquet peut être gui- dée par des questions de couleurs et de par- fums, ou par le sens prêté à chaque fleur. Par exemple, la rose rouge sert à déclarer sa flamme, les chrysanthèmes sont signe d’éter- nité, raison pour laquelle on les retrouve dans les cimetières.
 

Des fleurs emblématiques

Dans l’univers du parfum, certaines fleurs sont plus utilisées que d’autres, pour leur senteur bien sûr, mais aussi leur lien avec la féminité ou leur symbolique. On y retrouve en tête la rose, repré- sentant le romantisme et l’amour, fleur à parfum par excellence, suivie de près par d’autres comme le camélia (blanc pour la perfection, rouge pour le charme), le jasmin pour la grâce et l’élégance, le muguet signe de bonheur…
En maquillage, c’est la couleur des fleurs qui inspirent les teintes développées dans les fards, crayons et rouges à lèvres, des plus vives (rouge, fuchsia…) aux plus délicates (mauve, rose pas- tel…).
Dans l’univers du soin, ce sont les molécules actives nichées au cœur de ces fragiles entités végétales que les chercheurs vont chercher à extraire à travers des formes variées extraits aqueux ou huileux, huiles essentielles, enfleu- rages, eaux florales, « thés » de fleurs… La fleur en elle-même représentant une structure com- plexe dont chaque partie (pétale, pistil, pollen, nectar, bouton, graine…) renferme un cocktail particulier. Certaines marques en ont d’ailleurs fait leur fer de lance, développant chaque gamme phare autour d’une fleur star (orchidée, immortelle, pivoine, passiflore, lys d’un jour…) ou créant leurs propres jardins pour les cultiver afin de respecter éthique et biodiversité.
 

Des actifs fleuris

De la plus emblématique à la plus champêtre, chaque fleur regorge de trésors. Pour per- mettre aux marques de suivre cette tendance, ou tout simplement de profiter pleinement des molécules actives contenues dans ces corolles et pétales, Gattefossé a complété sa gamme historique d’extraits traditionnels de fleurs (les Végétols®), d’un bouquet d’actifs issus de fleurs poussant à travers le monde.
 

L’iris

Actif issu de la synergie de 3 éléments actifs, Cytobiol™ Iris A² contient du zinc, un dérivé de vitamine A et un extrait d’Iris florentina. Sacrée chez les Égyptiens, symbole de la royauté en France (« fleur de lys »), cette fleur représente aussi le lien entre les Dieux et les Hommes. Dans la mythologie grecque, Iris (Iridos) était en effet la messagère des Dieux, personnification de l’arc- en-ciel. De la famille des Iridacées, l’iris produit des fleurs qui peuvent atteindre jusqu’à 1m20 de hauteur et arborant des couleurs très variées : blanc, jaune ou bleu vif à violet… On trouve aujourd’hui des iris dans tout l’hémisphère nord. C’est dans le bassin méditerranéen, où il est principalement cultivé pour l’industrie du parfum, que Gattefossé a sélectionné les culti- vateurs qui récoltent les rhizomes d’iris desquels sont extraits les composants aux propriétés astringentes, purifiantes et anti-inflammatoires de Cytobiol™ Iris A². Associé au zinc et à un dérivé de vitamine A, l’extrait d’iris offre une actif multi-perfecteur de peau : Cytobiol™ Iris A² qui cible imperfections, pores dilatés et brillance.
 

L’onopordon

Actif hydra-réparateur intelligent, Gatuline® Skin-Repair BIO est un extrait d’onopordon à feuilles d’acanthe récoltées en Auvergne. Son nom botanique -Onopordium acanthium- vient du grec ancien signifiant « nourriture épineuse de l’âne » (Onos).
L’onopordon est une variété de chardon, une fleur qui, sous son aspect piquant, cache des trésors de molécules actives ! Découvrant ses remarquables vertus réparatrices, en particulier sur les brûlures et les ulcérations de la peau, les chercheurs de Gattefossé se sont intéressés à cette plante. Et c’est au cœur de ses parties aériennes qu’ils ont pu déceler une richesse moléculaire particulière, sans doute à l’origine des prouesses que la plante peut déployer sur la peau, aujourd’hui révélées au travers d’un concentré bio obtenu par extraction hydro- éthanolique. Gatuline® Skin-Repair BIO offre ainsi une double action : réparatrice, grâce à son effet res- tructurant de l’épiderme et hydratante puisqu’il renforce la fonction barrière. 
 

La mafane

Du côté de l’océan indien, on trouve d’autres fleurs aux milles vertus comme la mafane. Encore appelée Cresson de Para, l’Acmella oleracea s’épa- nouit dans toute la zone intertropicale. Espèce cultivée non menacée, elle est notamment connue depuis longtemps dans les îles de Mada- gascar et la Réunion, où elle est utilisée comme épice dans la cuisine locale. C’est son léger effet anesthésiant en bouche lorsqu’on la mâche qui a inspiré les chercheurs de Gattefossé pour la créa- tion d’un actif décontractant et lissant des rides d’expression : Gatuline® Expression. Les parties aériennes (tige, feuille, fleur) récoltées à la main, en période de floraison, concentrent la molécule active à l’origine de cet effet : le spilanthol. L’actif est disponible sous deux formes : extrait hydro-alcoolique pour Gatuline® Expression et grade sans alcool, sur propanediol, pour Gatuline® Expression AF (AF pour Alcohol Free). Offrant une action myorelaxante, ces extraits d’Acmella oleracea induisent un blocage rapide des contractions musculaires, à la fois réversible et dose-dépen- dant, pour éviter l’apparition des rides d’expres- sion à la manière du Botox®. Cette efficacité a été démontrée in vivo, par une évaluation de la capa- cité de Gatuline® Expression à réduire rapide- ment les rides de la patte d’oie. Dès le lendemain de la première application, l’effet est significatif par rapport au placebo. L’activité lissante est donc rapide et se renforce au cours du premier mois d’utilisation (efficacité corroborée par une évaluation à J28).
 

Spilanthes acmella

Cousine de la mafane, Spilanthes acmella donne naissance à un actif huileux aux propriétés anti- âge exceptionnelles : Gatuline® In-Tense.
L’extraction huileuse de Spilanthes acmella conduit à Gatuline® In-Tense, un actif qui res- tructure l’architecture du derme en stimulant les fonctions biomécaniques des fibroblastes, la création de liens entre ces cellules et les fibres de collagène pour augmenter la densité du maillage cutané. Son bénéfice « restructurant immédiat » a été démontré in vitro sur un modèle 3D et in vivo, sur un panel de femmes âgées de 45 à 65 ans (bénéfice ressenti chez 53% des panélistes dès la première application). Tel un « tenseur intra-dermique », Gatuline® In-Tense lutte efficacement contre les rides et la perte de fermeté. Adepte du climat tropical, Spilanthes acmella est une petite plante de 40 à 60 cm de hauteur, de la famille des Astéracées, qui fleurit toute l’an- née en donnant de nombreuses fleurs jaunes à rouges. Ses fleurs sont organisées en capitule. Ce type d’inflorescence caractérise cette famille : ressemblant à première vue à une fleur simple (comme le tournesol, la marguerite…), le cœur bordé de pétales est en réalité composé de nombreuses petites fleurs. Cette organisation en capitule permet à ces espèces végétales d’assurer efficacement leur reproduction (augmentation de la visibilité pour les insectes) et leur survie (meilleure résistance vis-à-vis du milieu exté- rieur). C’est de l’analogie structurelle fascinante entre cette fleur et la matrice dermique, offrant toutes deux un réseau dense et cohésif, que les chercheurs Gattefossé ont développé Gatuline® In-Tense. Lorsque les fleurs sont encore en boutons, elles concentrent l’essentiel des actifs (notamment des alkylamides). C’est donc en été, période la plus propice à la présence de boutons floraux, que la récolte manuelle a lieu en Afrique du Sud.
L’extraction huileuse de Spilanthes acmella conduit à Gatuline® In-Tense, un actif qui restructure l’architecture du derme en stimulant les fonctions biomécaniques des fibroblastes, la création de liens entre ces cellules et les fibres de collagène pour augmenter la densité du maillage cutané. Son bénéfice « restructurant immédiat » a été démontré in vitro sur un modèle 3D et in vivo, sur un panel de femmes âgées de 45 à 65 ans (bénéfice ressenti chez 53% des panélistes dès la première application). Tel un « tenseur intra-dermique », Gatuline® In-Tense lutte efficacement contre les rides et la perte de fermeté.
 

Les fleurs de Bach

Voici un exemple qui démontre que les fleurs ne prennent pas seulement soin de notre peau ou de notre look mais aussi de nos émotions et de notre équilibre.
Créées autour de 1930 par le docteur anglais Edward Bach, les fleurs de Bach sont des élixirs floraux qui aident à retrouver une harmonie intérieure, psychique et physique.
Ils sont nés de l’approche singulière que ce médecin avait de la maladie : chercher l’origine des troubles et désordres des patients dans leurs problèmes émotionnels et psychologiques plutôt que dans leurs symptômes, pour couper le mal à la racine. Croyant au bien-être global et suivant le précepte « un esprit sain dans un corps sain », il se focalise alors sur des remèdes naturels, efficaces et sans effet secondaire. Interpellé par une fleur, l’impatience, qui, très réactive, projette ses graines au moindre effleurement, Bach a l’intuition qu’elle pourrait avoir une action apaisante sur certains de ses patients. Il en réalise une préparation, et après administration per os, en constate les effets positifs. Sur ce modèle, il met au point une méthode pour capter et préserver les principes actifs des fleurs et crée 38 remèdes connus aujourd’hui sous le nom de « fleurs de Bach ».

A lire aussi
Focus produit //

Gatuline® Expression

Révolution cosmétique offrant un résultat très rapide pour des effets jeunesse records, Gatuline® Expression offre une solution à la pointe de la cosmétique futuriste.

Focus produit //

Gatuline® Skin-Repair Bio

Gatuline® Skin-Repair BIO sert une cosmétique intelligente et raisonnée. Son action réparatrice et régénérante profonde n’agit que si la peau en a besoin.

Focus produit //

Cytobiol™ Iris A²

Les peaux mixtes à grasses à tendance acnéique ont aussi droit à une "Peau parfaite" ! Grâce à une structure unique, Cytobiol™ Iris A² leur offre enfin une solution efficace.

Actifs //

Le retour des produits bruts

A l’heure de la transparence, de l’avènement du naturel et de la quête de sens, le retour des ingrédients bruts n’est pas une coquetterie régressive !