Tendances /

Dormir pour être belle !

dormir-belle.jpg
Depuis la nuit des temps, deux écoles s’affrontent : sommeil réparateur qui laisse la peau se reposer seule, se reconstituer naturellement en se détoxifiant, contre soin de nuit accélérateur des processus de réparation de la peau, qui, plus réceptive que le jour, recharge ses batteries.
La cosmétique offre repos et rajeunissement en temps masqué. Au réveil, résultat éclatant d’une peau rêvée…

Soins de nuit : quelles spécificités ?

​Si certains prolongent simplement l’action des soins de jour, généralement avec les mêmes molécules, d’autres s’attaquent littéralement aux mécanismes cutanés nocturnes. C’est là la grande différence entre soin de jour et de nuit. Ceux-ci optimisent ainsi les effets réparateurs du sommeil agissant sur le renouvellement cellulaire, le raffermissement, la restructuration. D’autres décongestionnent, défatiguent et repulpent pour un réveil sans cernes, ni poches ou rides dites "d’oreiller". Pour accentuer l’effet bonne mine du réveil, certains masques de nuit sur le marché anglais offrent même une action légèrement auto-bronzante !
Si les actifs dits de nuit ciblent les mécanismes cutanés nocturnes, ils sont bien souvent déjà vus en plein jour (vitamines A et E, AHA, acide hyaluronique…). A quand la molécule innovante exclusive nuit, dont l’action serait déclenchée par le noir !?

Textures noctambules

Par tradition, ces textures sont plus épaisses, plus enveloppantes car la nuit rime avec cocooning ! On voit d’ailleurs apparaitre des textures crème-masque, d’inspiration asiatique, qui s’appliquent en couche épaisse avant le coucher, sans rinçage, pour diffuser les actifs en continu pendant toute la nuit.
Mais ces dernières années, elles ont su faire évoluer leur sensorialité, pour s’adapter aux préférences des consommateurs, à des peaux plus jeunes ou mixtes. Loin d’étouffer la peau, les émulsions s’allègent pour disparaître rapidement en surface, la laissant respirer.
La mode des sérums gagne aussi la nuit. Ces gels précieux, aqueux rafraîchissants ou de type "sérum-dans-huile" présentent des touchers étonnants de légèreté et d’effet non gras. De plus, leurs formules ultra-concentrées boostent la détoxification et accélèrent la récupération en cas de nuits sont trop courtes, voire ciblent le contour de l’œil, zone qui trahit le plus la fatigue.

Rituels du soir

Pourquoi ne s’en tenir qu’à la nuit ? Précédant les cosmétiques spécifiquement de nuit, produits et gestuelles du soir préparent le coucher. Au Brésil, la douche vespérale se termine par l’application d’une huile triphasée procurant une intense hydratation. Masser bébé après le bain du soir permet de le relaxer et prépare au sommeil. Un spray d’huiles essentielles aux vertus sédatives et antistress, vaporisé dans la chambre à coucher, permet de tomber plus rapidement dans les bras de Morphée.
A l’opposé, certains soins effacent la rupture jour/nuit. Nous ne parlons pas ici des crèmes qui présentent un cocktail d’actifs suffisamment complet pour intervenir jour et nuit, mais de cosmétiques type "week-end" ou encore de certains soins visage qui, notamment en Corée, revendiquent l’ultra longue diffusion d’actifs (96, 100 voire 150 heures d’hydratation) ou l’ultra-longue tenue (nourrissant corps 7 jours, et donc 7 nuits !).

La nuit déclinée à l’infini

Pas circonscrits au visage, de nombreux autres produits se déclinent en version nocturne.
Emmitoufler mains et pieds imprégnés de crème dans une paire de gants ou de chaussettes de coton n’est pas très glamour mais terriblement efficace. Un baume pyjama nourrit, régénère et hydrate les lèvres gercées.
Soins spécifiques à l’action prolongée, les amincissants s’attaquent au corps endormi, plus sensible au stockage des graisses, agissant sur les lipides et le drainage des liquides en excès pour un résultat en 10 à 15 nuits !
Les soins capillaires imitent ceux de la peau. Venu des Etats-Unis, le sérum capillaire, très riche (concurrent des huiles) nourrit la fibre capillaire. Les masques cheveux posent toute la nuit. Nul besoin de shampooing au réveil… La chevelure est plus douce et, à long terme, beaucoup moins rêche et abîmée.
Un "conditionneur" de cils et sourcils américain, appliqué le soir sur cils propres, les épaissit, les allonge et les densifie.

Bien qu’il existe déjà de nombreux produits dédiés, la nuit révèle un espace temps où la beauté a encore beaucoup à inventer ! Contrairement aux soins de jour, la segmentation des cosmétiques de nuit semble encore timide et certains positionnements n’attendent qu’à être exploités…

Le saviez-vous ?

Fresh kiss

Certains dentifrices se réclament "du soir", relaxant grâce aux huiles essentielles contenues, ou "de nuit" pour fortifier dents et gencives, compensant l’efficacité protectrice de la salive réduite pendant la nuit. Au Royaume-Uni existent des perles dans lesquelles croquer au coucher rend les dents plus brillantes et l’haleine légère au réveil…

Bon oreiller, bon œil

Il faut dormir sur le dos plutôt que le ventre, avec un oreiller supplémentaire pour surélever la tête, décongestionner le visage et éviter, au matin, les yeux gonflés et les rides du sommeil. Sans oublier la taie d'oreiller en soie au contact plus doux que le coton !

Se lever du bon pied…

Au japon, il existe des patchs détoxifiants à coller sur la plante des pieds avant la nuit. Le pied n’étant pas impliqué dans la détox de l’organisme, on peut s’interroger sur leur efficacité. La couleur noire au réveil est pourtant bluffante ! Plus convaincants, certains à base d’extraits végétaux absorberaient les odeurs…

A lire aussi
Actifs //

J'ai mal dormi !

Si une bonne nuit guérit de bien des maux, il n'est pas toujours aisé d'accéder au bon quota de sommeil. Zoom sur des actifs anti-fatigue à utiliser au petit matin.

Dossiers thématiques //

La nuit

La nuit offre un moment à soi, où chacun fait ce qu'il lui plait : sortir, danser, rêver, dormir... Découvrez toutes les facettes de cet intervalle suspendu.

Textures //

Minuit, l'heure du "cream"

Emulsion moelleuse, baume fondant ou fluide super-actif... Quelle texture est le compagnon de nuit idéal ?