Tendances /

De l'éclat à la folie !

eclat-a-la-folie.jpg
"Injecter de la lumière dans la peau", "régénérer sa lumière profonde", la parer d'un "créateur de lumière naturelle" ou encore d'un "soin lumière" estompant les signes du temps... depuis quelque temps ces revendications dominent les produits de soin et de maquillage, volant même la vedette au tentaculaire anti-âge. C'est à croire que notre peau n'a jamais été aussi avide d'éclat et de lumière ! Rien d'étonnant en réalité puisque cette quête d'éclat suprême touche toutes les femmes, quel que soit leur âge.

Une quête unanime

Forts de ces nouvelles convictions, les sérums et crèmes ont plus d'un tour dans leur sac pour rendre à notre teint un rayonnement irrésistible - ce fameux éclat qui semble être désormais le symptôme ultime de la santé, de la fraîcheur et de la jeunesse de notre peau. D'ailleurs, il n'est rien de plus difficile que de qualifier cet état de grâce, entre effets de matière et de couleur, sinon en évoquant le rosé frais, aqueux de fleurs ou de fruits (rose, pêche, abricot...) ou encore la pureté iridescente de merveilles minérales (perle, opale, albâtre...).
Si les photographes tentent par leur art de saisir subtilement les contrastes entre ombres et clarté d'un visage, les chercheurs de la cosmétique pour leur part travaillent ardemment sur la réflexion de la lumière par la peau, ainsi que sur les interactions physiques et optiques entre matières et grain de peau. Et de fait, l'éclat que renvoie la peau est en grande partie lié à la captation et à la diffraction des rayons lumineux par ses différentes structures.
Ainsi, au-delà de la couche cornée qui renvoie directement 5% de la lumière, 95 % des rayons lumineux visibles pénètrent dans l'épiderme et le derme, où ils se voient en partie absorbés par les principaux chromophores que sont la mélanine et l'hémoglobine de la microcirculation, et en partie réfléchis. L'intrication de ces différents cheminements de lumière confère à la carnation une tonalité et un rayonnement propres à chacun.

Jouer sur la réflexion lumineuse

Entre réflexion et diffusion, la belle luminosité irradiée par la peau dépendra avant tout de la finesse de son grain de surface, de l'homogénéité et de la cohésion de ses composants architecturaux, mais aussi de sa bonne microcirculation, ainsi que de la régulation de sa pigmentation.
Avec la fatigue, la sécheresse, l'avancée en âge..., la peau n'irradie plus de la même manière, elle se ternit, perd sa fraîcheur rosée, son éclat s'éteint... Les raisons ? Les structures cutanées se désorganisent, la microcirculation ralentit, la mélanine stagne en surface...
Ce n'est qu'en jouant sur ces différents paramètres capitaux que l'on pourra rendre son éclat pur à la peau, et notamment :
  • en homogénéisant et en lissant parfaitement sa surface, afin d'éliminer rugosités, petits boutons, points noirs...
  • en améliorant sa microcirculation
  • en régulant sa mélanogénèse débridée
  • en densifiant son derme jusqu'à le rendre "pulpeux", avec une matrice extracellulaire mieux hydratée.
Au sein des cabinets dermatologiques et des officines d'esthétique médicale, la demande d'amélioration de l’aspect de la peau - gommage de ses imperfections, restitution de son éclat...- est prioritaire, et ne cesse de croître. D’où l'explosion des actes de peeling, des techniques de mésothérapie, des lasers...

Chez son dermato

Pour rendre éclat et uniformité au teint, faire rosir la carnation ternie par le tabac, éclaircir les taches pigmentaires, rien de tel que le peeling superficiel à base d'alpha-hydroxyacides (AHAs). Bien toléré, ce peeling est aujourd'hui le plus pratiqué en milieu médical, la référence en étant le peeling à l'acide glycolique, en général utilisé à des concentrations variant de 50 à 70%, souvent associé à de l'acide lactique.
D'autres lui préféreront la mésothérapie ou "mésolift" pour ses effets plus profonds sur la revitalisation cutanée. Différents mélanges "bio-revitalisants" en multi-injections superficielles sont ainsi proposés par les praticiens : essentiellement des cocktails de vitamines activatrices de métabolismes : A, E, B, D..., avec la part belle faite à la vitamine C pour ses effets sur la transparence de la peau et sur la synthèse du collagène. Celles-ci sont parfois complétées d'acides aminés, de minéraux, d'acides nucléiques... ou d'acide hyaluronique pour ses propriétés viscoélastiques. En une à deux séances, la peau s'illumine, avec une amélioration des irrégularités de son relief, et même une atténuation de ses taches pigmentaires et de certaines petites cicatrices.

Côté cosméto, des stratégies affûtées

N'ayant rien à envier aux techniques de médecine esthétique, maquillage et soins cosmétiques ont le don de jouer finement sur les différentes composantes de la peau pour raviver son éclat originel. Et ce en ayant recours à de brillantes technologies aptes à oxygéner, lisser, éclaircir...
Pour une bonne réflexion de la lumière, rien ne vaut en effet le lissage et l'uniformisation de surface par des desquamants doux, complétés d'ingrédients "super-hydratants" relançant les processus naturels d'hydratation. Simplissime, la gestuelle du gommage est aussi souveraine pour désincruster les cellules mortes, abraser les couches superficielles, tout en activant la microcirculation. Le teint récupère un éclat rosé, un lissant incomparable, la peau respire alors d'une saine fraîcheur, comme rénovée.
Autres alternatives accessibles aujourd'hui à toutes, les peelings cosmétiques garantissent un regain de luminosité en toute sécurité en s'appuyant sur de faibles concentrations d'acides glycolique, salicylique..., tout en hydratant et assouplissant la couche cornée.
En éclaircissant la carnation et diminuant la couleur des taches brunes, les régulateurs de mélanogenèse homogénéisent la carnation, complétant parfaitement l'arsenal des ingrédients illuminateurs.
Touche ultime pour procurer un rosissement subtile, la microcirculation superficielle peut être activée efficacement avec des extraits végétaux et des huiles essentielles bien choisies, ou encore grâce à certains oligoéléments s'opposant à la vasoconstriction. Certains soins proposent également de libérer de l'oxygène in situ pour une meilleure "respiration" cellulaire...
Enfin l'aspect plein, bien texturé et turgescent de la peau étant aussi l'un des secrets de la bonne diffusion lumineuse, tous les ingrédients participant au bon fonctionnement de l'épiderme et de la jonction dermo-épidermique (JDE), ainsi qu'à la réorganisation de la trame cutanée, apporteront leur contribution au bel éclat de la peau. Autrement dit, une palette très vaste...
A lire aussi
Focus produit //

Gatuline® Radiance

Avec une nouvelle objectivation sur peaux asiatiques, Gatuline® Radiance offre une réponse efficace et globale à la recherche du teint parfait.

Actifs //

Coup d’éclat sur la beauté !

Une bonne dose d'exfoliation, un zeste de revitalisation, une pincée de finesse, un soupçon d'harmonie... retrouvez la recette d'une peau parfaite et lumineuse !

Dossiers thématiques //

Eclat et transparence

Entrez dans la Lumi-ère !
A travers ce dossier, ses pistes claires et limpides, lumière et éclat seront une évidence !