Tendances /

De l'air !

de-lair.jpg
Dès l’Antiquité, les philosophes grecs considèrent l’air comme un des quatre éléments fondateurs du monde et de la vie, avec l’eau, le feu et la terre.
Pourtant cet air essentiel est mis à mal dans nos sociétés contemporaines... En 2013, la concentration de CO2 dans l'air a dépassé le seuil symbolique des 400 ppm selon l'Agence américaine océanique et atmosphérique.
L’oxygène serait-il devenu une ressource rare ? Voire même un luxe à l’instar du temps, de l’espace et du silence ?

Des villes qui respirent

Actuellement plus de la moitié de la population mondiale est urbaine. Une proportion qui ne cesse d’augmenter puisque chaque jour ce sont plus de 50 000 nouveaux habitants qui viennent gonfler les villes… Aussi, les plus grandes métropoles du monde abriteront en 2025 plus de 20 millions d’habitants*! La conséquence de ce mouvement ? Des villes encombrées, un air saturé par la pollution et un quotidien alourdi par la densité…
Face à cette situation, l’expansion urbaine doit repenser l’espace : l’agrandir, l’alléger et le maximiser. Une nouvelle forme d’urbanisme se dessine, avec en son cœur la notion d’oxygène. Pour décongestionner les villes, les architectes rivalisent d’intelligence : bâtiments panoramiques qui viennent se confondre avec l’horizon, fenêtres virtuelles qui recréent une vue au sein des intérieurs les plus étroits, design aqua-mimétique inspiré de la fluidité de l’eau, projets de voitures volantes non polluantes… Objectif : faire respirer la population !
Ce « besoin d’air » en ville se matérialise également par l’extension de l’urbain sur les mers. Après s’être élevées dans les hauteurs, les métropoles investiront demain les mers : îles artificielles, house boat et maisons flottantes sont ainsi au cœur des projets architecturaux.
L’heure est donc à une « urbanisation oxygène » conjuguant innovation, solutions naturelles et bien-être.
*Onu-Habitat, 2012

L’oxygène, promesse de bien-être

Les bénéfices de l’oxygène en milieu médical ne se démontrent plus. Les thérapies associées -comme l’oxygénothérapie, qui apporte de façon artificielle de l’oxygène à un patient et contribue au bon fonctionnement des organes- investissent désormais le quotidien.
Appelés Oxybars, les bars à oxygène dérivés de l’oxygénothérapie et de l’aromathérapie ont fait leur entrée en France fin 2013, 10 ans après les États-Unis, le Japon ou encore l’Australie. La promesse de ces établissements ? Profiter en un quart d’heure des bénéfices d’une journée passée à la montagne. En effet, respirer de l’oxygène parfumé aux huiles essentielles à un taux de pureté extrêmement élevé contribue au bien-être de la personne, il revitalise le corps, lutte contre les effets du stress, augmente les défenses de l’organisme et permet de recharger ses batteries.
Avec de tels bénéfices avérés pour le bien-être des personnes, l’oxygène inspire de nouveaux concepts produits. Son évocation est de plus en plus régulière dans les communications. Geox et ses "chaussures qui respirent" garantissent souplesse, thermorégulation et légèreté ; Apple propose des tablettes et ordinateurs "Air" incroyablement fins et légers selon le principe de "qui peut le plus pèse le moins" ; pour célébrer 27 ans de sa chaussure "Air Max", Nike a instauré le "Air Max Day" en invitant les fans du monde entier à les porter le 26 mars dernier ; enfin Saab compare le bien-être apporté par l’utilisation de leur voiture à celui apporté par une séance en bar à oxygène.
Autant de signaux qui confèrent à l’oxygène une dimension « bien-être » indispensable pour vivre aujourd’hui, cristallisant autour de cet élément les aspirations les plus fortes du consommateur contemporain : espace, santé, anti-stress, liberté…

L'air souffle sur la beauté

Au-delà des bénéfices concrets qu’il implique, comme la revitalisation de la peau ou l’optimisation des actifs, l’oxygène devient ainsi une véritable source d’innovation pour le marché de la beauté.
Huiles légères, textures soufflées, formules anhydres… L’idée de légèreté n’a jamais été aussi travaillée en beauté. Un phénomène notamment incarné par le succès des poudres auparavant réservées au make-up qui se diffusent dans l’ensemble des catégories de produits beauté drivés par le développement des shampooings secs et des poudres exfoliantes. Des formules permettant également de répondre à une demande d’articles nomades pour voyager plus léger.
Autre levier : le marketing beauté de l’anti-pollution. Face à un environnement urbain pollué, des formules gorgées d’oxygène promettant de protéger l’épiderme et favorisant la respiration cellulaire voient le jour ainsi que des soins spécialement pensées pour les citadines.
Un besoin d’air qui transparaît également dans la couleur : en maquillage des années de « règne nude » pour l’été, nos regards prennent le large avec des coloris lagon pour un make-up horizon ou s’illuminent de fards blancs ultra-frais…
Autant de phénomènes qui montrent que l’oxygène ouvre les portes d’un univers beauté extrêmement désirable… et rafraîchissant !

GONFLÉ !

> Dans la théorie des 4 éléments, l’air considéré comme chaud et humide correspond au printemps, à l’énergie, à l’impulsion, à la jeunesse, à la détente…

> L’oxygène représente 62,5% de la masse du corps humain.

> Sans dioxygène, une cellule meurt en 3 minutes.

> 36 mégalopoles devraient abriter plus de 10 millions d’habitants en 2015.
Source : ONU habitat, 2012

> La pollution atmosphérique touche 9 citadins sur 10 dans le monde.
Source : Organisation Mondiale de la Santé

> En moyenne, les Européens perdent une année de vie chacun à cause de la pollution de l’air.
Source : Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie

A lire aussi
Actifs //

Inspirez... Expirez...

Manque de sommeil, de sport, rythme effréné, vie peu équilibrée…  la peau dit « STOP ! ». Pour la chouchouter, retrouvez une sélection d’actifs détox et apaisants.

Dossiers thématiques //

Pollution and the city

Décryptage d'un mal qui sévit dans nos environnements urbains et qui a des conséquences indéniables sur notre épiderme : la pollution.

Dossiers thématiques //

Une bouffée d'oxygène

L'oxygène, c'est la vie ! Faites le tour du sujet, depuis sa symbolique jusqu'à sa matérialisation en formulation, en passant par son mode d'action dans la peau.