Tendances /

Blanc de blanc

symbolique-blanc.jpg
Considérée encore aujourd’hui comme une non-couleur, le blanc serait pourtant la plus ancienne d’entre toutes, celle qui porte depuis toujours les représentations les plus fortes de l’imaginaire collectif. Un symbolisme universel et inspirant pour l’univers des cosmétiques qui a identifié son potentiel marchand et marketing.
Décryptage de ce phénomène par le Groupe Carlin International, agence d’anticipation créative et expert de la Couleur depuis 1958.

Blanc PURETE

Spontanément on associe le blanc à la pureté et à l’innocence, un symbole ancré dans les sociétés occidentales ainsi qu’en Afrique et en Asie. D’ailleurs notre langage en garde les traces : "blanc comme neige", "mariage blanc", "page blanche"… les exemples ne manquent pas de souligner le caractère pur et immaculé du blanc ! Une représentation qui trouverait son origine selon Michel Pastoureau* dans le fait qu’il est plus facile d’obtenir un rendu uniforme et homogène avec du blanc qu’avec d’autres couleurs.

Traduction cosmétique : Hygiène et Santé

Par extension cette pureté blanche renvoie à la notion de propreté et d’hygiène. Le blanc s’impose en cosmétique au travers des packagings et plus encore au travers les textures ! Gels, crèmes, pâtes… appliqués à même le corps, ils doivent exprimer l’idée de propreté, pureté, santé et se parent logiquement de blanc. Cette conception perdure dans le temps: rappelons que pendant des siècles les tissus en contact avec le corps devaient être blancs et nos aïeux ne se seraient jamais couchés dans des draps de couleurs ! Aujourd’hui encore les textures claires (blancs teintés, pastels irisés) restent majoritairement utilisées pour les produits d’hygiène et de soin.

Blanc DISTINCTION

Le blanc c’est aussi la couleur de la distinction et de l’excellence. Au Japon le teint de porcelaine est un symbole de perfection classique depuis l’époque Heian (794). En Europe entre le 16e et 18e siècle, les seigneurs marquent leur différence face à la classe paysanne en cultivant une carnation pâle à l’aide de préparations blanchissantes à base de céruse. Aujourd’hui le teint d’albâtre revient en force dans nos sociétés, en cause : un bronzage souvent connoté bling et la prise de conscience des dangers dermatologiques liés à l’exposition solaire.

Traduction cosmétique: luxe minimal et excellence

La crise a engendré une véritable mutation du luxe. Ancrées dans un contexte économique difficile, ces dernières années ont été marquées par un rejet de l’ostentation. Les offres du luxe s’assagissent et valorisent le minimalisme et l’essentiel. C’est dans ce contexte qu’émerge une offre cosmétique haut de gamme sublimant l’ingrédient et l’épure notamment à travers le blanc.
Couleur de l’excellence, le blanc est également devenu un véritable code de la cosmétique active qui évoque à travers cette couleur l’univers médical. Mais le blanc peut également être synonyme de performance car si à lui seul il réunit toutes les couleurs, pourquoi ne rassemblerait-il pas tous les actifs d’une formule d’exception ?

Blanc DIVIN

Enfin le blanc recouvre une dimension sacrée, il est associé au transcendant. Bien qu’il exprime la matière indécise des fantômes porteurs de mauvais présages en Inde, il reste en Occident le symbole de la lumière originelle et de la vie.

Traduction cosmétique : énergie vitale et jeunesse

Expression de la vie, le blanc est au cœur du soin anti-âge. Il est le symbole d’une jeunesse retrouvée utilisé aussi bien dans les sérums et fonds de teints lumière caractérisés par leurs tons clairs. Le blanc est également associé à l’énergie vitale et au bien-être et demeure la couleur dominante des spas, lieux de régénération et de ressourcement.

ET DEMAIN CES CODES VONT-ILS PERDURER ?

Pureté, distinction, divin… la symbolique du blanc est forte et profondément ancrée dans les esprits. Mais l’évolution de notre société pourrait prochainement nous amener à remettre en cause l’usage du blanc dans l’univers de la beauté. Ainsi le boom de la cosmétique ethnique invite à repenser la couleur des textures : on estime qu’à travers les multiples métissages, 80 % de la population mondiale présentent un certain degré d’ethnicité**. Aux marques d’imaginer le nouveau blanc de demain…

*Historien et spécialiste de la symbolique des couleurs.
**Matthews, Présidente de Soft-Sheen-Carson.
A lire aussi
Dossiers thématiques //

Le blanc

Dédié au blanc, ce dossier rend hommage à cette teinte sous toutes ses formes et vous laisse carte blanche pour transformer ces pistes en créations beauté.

Marché //

Longue vie à la Globe-blancheur

Culturellement plus prégnant en Asie, le teint clair, pâle, blanc, tout au moins sa "pureté" devient un critère de beauté universel.