Tendances /

BB Cream : quand le marketing se réinvente

bbcream.jpg
On les voit partout… On ne parle que d’elles… Les BB creams sont les stars du moment !
Détournement habile ou réelle innovation ? Les BB creams ne seraient-elles pas la énième déclinaison de nos bien nommées crèmes teintées et autres soins unifiants flouteurs d'imperfections, remis au goût du jour par la grâce d'esprits marketing inspirés par l'Extrême-Orient ?

Pourquoi un tel engouement ?

D'abord à cause de leur appellation justement. Pour les nombreuses non-initiées qui courent après, elles évoquent le rose frais et pulpeux des bébés, autrement dit une promesse de beauté renaissante ! Mais les Blemish Balm Creams - littéralement "crèmes-baumes pour défauts "- ne visent en rien cette métamorphose profonde, simplement une unification du teint et des imperfections, du moins dans leur essence coréenne originelle.
Ensuite, pour celles qui sont un peu plus informées, l'allusion au lissé impeccable des peaux coréennes semble faire office de passeport magique : car là-bas les jeunes femmes arborent des visages au modelé parfait, avec une tonalité de carnation indéfinissable, pâle, presque blanche, mais surtout très unifiée, sans disparités de couleur.
Ce sont les actrices coréennes à la beauté de tanagra qui ont permis de véhiculer la légende de la BB Cream, subtilement orchestrée par la première marque cosmétique qui a lancé ce concept. A l'origine, il s'agissait d'un baume anti-imperfections utilisé ou prescrit par certains dermatologues pour calmer, protéger, et camoufler les suites d'inflammations et d'irritations générées par les peelings et lasers. Entre les mains des marques cosmétiques locales, et dans toute l'Asie du sud-est, c'est devenu une agréable crème masquante à tout faire, laissant un fini unifié et soyeux de peau de pêche.

Un teint clair et unifié en un clin d'œil

Paradoxalement, le rêve absolu de nombre d'asiatiques est d’atteindre la clarté et l'uniformité des visages de belles occidentales ! Il leur faut donc d’abord éclaircir et unifier leur peau, dont la tonalité plutôt terne ne leur convient pas. Particulièrement sujettes aux disparités de couleur, aux cernes, aux dyschromies, aux taches, aux petits boutons... la BB Cream est une manne idéale pour elles. Mi-soin, mi-maquillage, légère et couvrante, elle répond en un seul geste à leurs attentes de teint monochrome. Doté d'une texture consistante qui fond au contact de la peau, peu chargé en pigments, mais plutôt en poudres minérales floutantes, le produit leur apporte également une protection filtrante élevée, mais aussi quelques ingrédients apaisants et a priori traitants (dits "régénérants"), et parfois des agents éclaircissants.
Inutile de préciser que les BB Creams asiatiques ne pourront convenir à nos peaux européennes. Ce qui impose aux marques séduites par le concept de formuler différemment ces soins maquillants "tout en un" pour les adapter à nos carnations... Et toutes semblent succomber à la tendance, de la grande distribution au luxe !

"BB Crème"… la BB cream à l’européenne

Comment formuler une BB cream ?

La base d’une BB cream est toujours une émulsion à la texture robuste. En effet, elle va devoir supporter filtres, écrans, pigments, actifs… Il faut donc choisir l’émulsionnant et le système gélifiant en fonction.
Côté protection solaire, on choisira un mélange de filtres et d’écrans permettant d’obtenir un indice assez élevé : limiter la coloration de la peau est essentiel et totalement complémentaire de l’utilisation d’actifs éclaircissants. Combiner écrans et pigments permettra également un effet unifiant à l’application qui éclaircira la peau instantanément.

Comment adapter ces produits au marché européen ?

Le climat n’étant pas le même en Asie et en Europe, les textures seront différentes. En effet, l’humidité dans l’air est par exemple bien plus élevée à Shanghai ou à Tokyo durant l’été, comme à Singapour toute l’année. Les peaux asiatiques préfèreront ainsi des textures plus sèches pour éviter les « lourdeurs ». Pour l’Europe, les textures seront plus riches en phase grasse et plus hydratantes pour compenser le climat plus sec.
Les pigments seront bien évidement dosés différemment, les carnations caucasiennes nécessitant des teintes plus claires, plus rosées.

Un parfait exemple ?!

La formule BB cream SF1284/F a été développée ainsi : la formule originale est issue du laboratoire d’applications de Shanghai et a ensuite été retravaillée en France. Elle garde la même structure : Emulium® Delta (émulsionnant ultra-résistant en toutes conditions), cellulose microcristalline/gomme xanthane pour stabiliser et suspendre les particules, filtres et écrans pour maintenir la protection recherchée en Europe pour prévenir du vieillissement (plus que de la pigmentation), Gatuline® Radiance / Secrets de Malt (actifs éclat et éclaircissants).
Elle est par contre plus riche en phase grasse (notamment en MOD™ pour le confort et le toucher sec malgré tout) et en glycérine pour plus d’hydratation. Sa teinte beige claire correspond davantage aux peaux caucasiennes.
A lire aussi
Actifs //

Coup d’éclat sur la beauté !

Une bonne dose d'exfoliation, un zeste de revitalisation, une pincée de finesse, un soupçon d'harmonie... retrouvez la recette d'une peau parfaite et lumineuse !

Dossiers thématiques //

Eclat et transparence

Entrez dans la Lumi-ère !
A travers ce dossier, ses pistes claires et limpides, lumière et éclat seront une évidence !

Concept //

Selfie Beauty

Après être devenu le mot de l’année en 2013, selfie fait encore le buzz en 2014 devenant un vrai phénomène de société. L’image de soi est reine et les cosmétiques l’accompagnent !