Peaux et activité /

Upcycling : des actifs conçus autrement

Depuis quelques années, le développement durable a changé la donne et métamorphosé notre approche de la cosmétique naturelle. Dernière tendance : l’upcycling ! Focus sur ce nouveau phénomène et sur une sélection d’actifs Gattefossé ad-hoc.

Une tendance d'avenir
Contrairement au recyclage, qui implique généralement de briser le matériau d’origine, l’upcycling, consiste à réutiliser un objet ou un matériau d’une façon nouvelle, sans dégrader la matière dont il est fait -et donc sans énergie supplémentaire- pour le transformer en produit de valeur supérieure. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », voilà qui résume parfaitement cette philosophie ! Si cette approche existe finalement depuis toujours sans avoir été nommée, elle avait été un peu oubliée dans nos régions occidentales où, depuis la révolution industrielle, créer de nouveaux objets devenaient moins coûteux que de les réutiliser, les réparer. Il a fallu attendre le milieu des années 1990 pour voir apparaître pour la première fois le terme d’upcycling et ce n’est que très récemment qu’on a pu voir sur le marché les premières grandes initiatives liées à ce concept. C’est le cas par exemple de la société Terracycle. Créée il y a 10 ans, elle ambitionne d’éliminer le concept même de déchets en créant des réseaux de ramassage et des solutions d’upcycling lui permettant de mettre sur le marché toutes sortes d’objets du quotidien (pot à crayon, sac à dos, horloge…). Autre exemple dans le domaine du luxe : Hermès qui grâce à la gamme « petit h » prouve que luxe et développement durable peuvent tout à fait cohabiter. La maison utilise ici les rebuts de ses ateliers pour créer de nouveaux objets joliment baptisées OPNI (Objet Poétique Non Identifié). Quelques exemples qui montrent qu’aujourd’hui, un tout nouveau secteur d’activité se dessine autour de ce concept d’upcycling…

Extraits Originels® : des fruits, du jus, de l’eau…
L’upcycling part du principe que certaines matières, jetées par une industrie, peuvent devenir matière première pour une autre. C’est ainsi que les Extraits Originels® sont nés lorsque, au beau milieu de la visite d’une usine de fabrication jus de fruits, une petite goutte d’eau est tombée sur la tête d’un collaborateur Gattefossé. Pour produire la plupart des jus, les fruits sont pressés et « allégés en eau » pour en faire des concentrés. Or l’eau, composant majeur des formules cosmétiques, est essentielle à la vie… et à la beauté ! L’eau végétale portant en elle oligo-éléments, sels minéraux et huiles essentielles qui lui confèrent des propriétés actives, pourquoi ne pas en profiter ? De ce postulat et d’un partenariat avec les industriels du jus de fruits, sont nés les Extraits Originels® : des eaux 100% pur fruits, inventées par la nature et raffinée par les plantes, authentiques, sans solvant ni conservateur.
La gamme comprend aujourd’hui 15 références obtenues selon trois procédés différents permettant une récolte de l’eau végétale sous une forme pure, naturelle et stérile adaptée à chaque type de fruits ou plantes. Pour chacun, Gattefossé a créé un nouveau partenariat dans l’industrie agro-alimentaire, pour tirer le meilleur de la nature tout en ayant une approche respectueuse de l’environnement.

Secrets de Malt : un nouveau French paradoxe ?
Il est connu et reconnu que la consommation de vin rouge à dose raisonnable prévient des maladies cardio-vasculaires. Cela a été prouvé scientifiquement, et même attribué aux polyphénols. Si on en trouve dans le vin, on en recense aussi dans d’autres boissons comme la bière. C’est ici que l’histoire commence : ils n’y sont pas souhaités ! Les polyphénols forment, au contact de protéines, des complexes insolubles troublant la bière. Lors de sa fabrication, une étape de filtration permet donc de les éliminer pour atteindre la transparence cristalline recherchée par les consommateurs. Cependant, s’ils ne sont pas souhaités dans la bière, les polyphénols sont très recherchés en cosmétique.
Gattefossé a ainsi collaboré avec un brasseur français de renommée mondiale pour collecter ces polyphénols, profitant d’une source inédite : le malt. Les expertises croisées ont permis d’optimiser le procédé breveté d’obtention du concentré de polyphénols (conditions optimales de récupération, concentration, solvant idéal), le tout aboutissant à une composition unique. Sans additif ni conservateur, Secrets de Malt est composé majoritairement de dimères de polyphénols -plus actifs que de plus gros oligomères classiques sur l’efficacité anti-oxydante - et d’acide férulique éclaircissant. Cette collaboration établie en toute transparence avec le brasseur permet de garantir la traçabilité des végétaux à l’origine de l’actif et le respect d’un cahier des charges en accord avec nos exigences (agriculture responsable, sans OGM, sans pesticides…).

Gatuline® Age Defense² : l’artisanat local source d’innovation
​Il y a quelques années, les chercheurs Gattefossé ont identifié des composés actifs hydrophiles d’intérêt dans la fine peau qui enveloppe les graines de noyer (le mésocarpe). Récolter des noix pour en récupérer uniquement cette petite partie aurait été fastidieux, coûteux et surtout peu durable. Ils se sont donc mis en quête d’un sourcing plus « intelligent ». La région Rhône-Alpes, dans laquelle sont implantés nos laboratoires de recherche, est bien connue pour ses nuciculteurs et ses moulins fabriquant de l’huile de noix. Une aubaine pour nos scientifiques ! En effet, pour cela, les noix sont pressées pour en extraire l’huile : tous les composés hydrophiles se retrouvent concentrés dans les résidus de pressage présentés sous forme de tourteaux. La philosophie Upcycling s’est mise en marche : travailler avec des moulins partenaires capables de garantir un sourcing fiable, traçable et local. L’approvisionnement s’est fixé sur les noix de la variété certifiée AOP « Noix de Grenoble », récoltées dans des vergers situés dans certains cantons de l’Isère, de la Drôme et de la Savoie. Un travail collaboratif avec les moulins à huile a ensuite permis d’optimiser le procédé de fabrication de l’huile (conditions de pressage, chauffage, broyage…) permettant de conserver les qualités organoleptiques recherchées pour l’huile tout en générant des tourteaux riches en molécules actives. Une extraction maitrisée et une vaste étude d’efficacité ont ensuite donné naissance à Gatuline® Age Defense², un actif protecteur à la fois contre les agressions extérieures et contre les effets du temps.
A lire aussi