Peaux et activité /

Peaux émergentes

La mondialisation conduisant à un métissage extrême, on ne peut plus vraiment dire que chaque population possède un type de peau particulier, donc des besoins spécifiques. Pourtant quelques particularités subsistent… S’il n’y avait qu’une peau, qu’un soin, qu’un produit de maquillage sur ces territoires, quels seraient-ils ? Petits portraits…

Brésil

Les peaux brésiliennes

Des ruelles de Rio aux gratte-ciel de Sao Paulo en passant par la sauvage Amazonie, que de variété rencontrée. Sur cette terre de contrastes marquée par un grand brassage de populations venues du Portugal, d'Afrique ou du Liban, 49,5 % des Brésiliens se disent noirs ou métissés, tandis que près de 50% ont le teint clair des Européens. De fait, nos marques, dédiées depuis des lustres aux peaux et cheveux clairs, doivent faire un réel travail d'adaptation. De caramel à café serré, les peaux métissées et particulièrement les peaux noires ont un épiderme assez épais, une couche cornée très dense, avec parfois une hyperkératose et une desquamation marquée sur certaines zones, côtoyant une hyperséborrhée réactionnelle par endroits. Du fait de la présence d'une mélanine noire qui fait écran aux UV, ces types de peaux semblent vieillir moins vite. En effet, avec l'hyperactivité des mélanocytes, la mélanine (majoritairement l'eumélanine) se répartit sous forme de grains très denses sur toute la hauteur de l'épiderme. La contrepartie, ce sont des risques de répartition irrégulière, donc de taches à la moindre agression. En plus, ces peaux synthétisent moins de vitamine D sous les UV, mais absorberont plus d'infrarouges, ce qui les expose aux coups de chaleur.

S’il n’y avait qu’un soin ?

Peau métissée naturellement épaisse et sèche, climat chaud, douches répétées… le corps a besoin d’être hydraté. Les femmes brésiliennes sont ainsi très friandes de soins corporels !
Textures fraîches et senteurs ensoleillées, ils seront d’autant plus prisés s’ils tirent profit des ressources locales mettant à l'honneur plantes, fleurs, fruits, Maracujà, Cupuaçu, Andiroba...

… et un seul produit make-up ?

Le Brésil est le pays numéro un au monde des ventes de vernis à ongles : 8 femmes sur 10 se manucurent les ongles des mains chaque semaine. Les ongles des pieds, quant à eux, sont manucurés environ tous les 15 jours*.
Embellir et soigner ses mains pour les Brésiliennes est un véritable rituel, un geste d’hygiène montrant que l’on prend soin de soi et évitant de sembler négligée. Les ongles, symbole de féminité, reflètent également l’âge et le statut de leur propriétaire en particulier via la longueur et les couleurs de vernis choisies. Le vernis idéal au Brésil protège les ongles, les fortifie, a une tenue impeccable d’au moins une semaine et résiste à l’abrasion du sable.
* Lydie Lécuyer, chargée d’études qualitatives internationales chez L’Oréal, 2011

Inde

La peau indienne

L'Inde, deuxième pays le plus peuplé au monde après la Chine (environ 1 milliard 200 millions d'habitants), se caractérise par une forte densité de population très jeune : 680 millions de personnes ont moins de 30 ans.
De caramel à brune, la peau des Indiennes est de type intermédiaire entre les peaux blanches et les peaux noires quant à la quantité et la dispersion de mélanine, les mélanosomes se répartissant dans l'épiderme sans atteindre la couche cornée.
C'est aussi une peau souvent grasse, marquée d'acné, du fait de l'atmosphère humide persistante. Les formules pore minimizer y sont très appréciées.


S’il n’y avait qu’un soin ?

Pour avoir le teint plus clair, indice de haut statut social, outre leurs recettes traditionnelles, les femmes ont souvent recours aux produits à base d’eau oxygénée, appliqués tous les mois, à domicile ou en instituts au risque de brûler la peau. D'où le succès grandissant des produits cosmétiques et dermatologiques qui éclaircissent la peau.
Emblématique de ce rêve de peau claire : les crèmes "fairness" utilisées aussi bien par les femmes que les hommes ! Elles représentent les soins les plus largement consommés et sont appliquées chaque fois que le visage est lavé au cours de la journée. Au-delà d’offrir un teint plus clair, elle travaille aussi la texture et le grain de peau.

… et un seul produit make-up ?

Pour souligner et allonger leurs yeux, les femmes indiennes utilisent le Kajal, un baume fabriqué à base de matières naturelles (cire d'abeille, beurre clarifié, huile de coco, camphre). Utilisé traditionnellement pour les hommes, les femmes et les enfants dans un but de protection des infections et de l’éclat du soleil, il sert aujourd’hui à dessiner les yeux des femmes indiennes en amande.

Chine

La peau chinoise

Sur 1,33 milliard d'habitants, la Chine compte environ 635 millions de femmes, particulièrement sujettes au lentigo actinique à un âge précoce. Même dans les régions moins ensoleillées, la peau des femmes chinoises présente une répartition pigmentaire hétérogène, avec des grains de mélanine de tailles diverses tantôt isolés, tantôt agrégés. D'où des irrégularités de couleur marquant la carnation du visage, et des taches.
C'est aussi une peau dotée de glandes sébacées peu nombreuses, mais sujette à une transpiration importante (surtout corporelle). Nombreuses sont celles qui présentent par ailleurs une dermite séborrhéique, ou encore une dermatite atopique, sans doute à cause de conditions climatiques particulières, de l'impact cumulé des UV et de la pollution, mais aussi de l'influence de l'eau, de l'alimentation...
Si elles réagissent mal au soleil, nécessitant d'être bien protégées, les femmes voient en revanche leur peau se rider assez tardivement.

S’il n’y avait qu’un soin ?

Le tonique ! Il s’agit d’une lotion ou d’une formule de faible viscosité, transparente ou laiteuse, appliquée après le nettoyage : un incontournable du rituel de soin basique des Chinoises. Il offre une première protection, élimine les impuretés, rééquilibre la peau en termes de pH et d’hydratation, resserre les pores…
Pour formuler ce type de produit, le polymère émulsionnant Pemulen™ TR-2 sera parfait (faible viscosité des formules, excellente suspension, effet quick break rafraichissant…).

… et un seul produit make-up ?

De grands yeux étant un des critères modernes de beauté en Chine, le regard revêt de fait une forte importance. Les chinoises apprécieront tous les produits de maquillage permettant de l’agrandir, via différentes astuces qu’elles trouvent notamment via les réseaux sociaux.
A lire aussi