Peaux et activité /

Expédition active

De la nourriture, aux vêtements, des matériaux de construction à l'air que nous respirons, de la médecine au bien-être, les plantes et les minéraux font entièrement parties de notre quotidien. Ils trouvent grâce, depuis des millénaires, aux yeux des botanistes et chercheurs qui apprivoisent ces ressources terrestres, mines d’or pour la cosmétique. Cap sur ces régions du monde qui proposent leurs trésors à l’univers de la beauté !
 

Voyager en terres inconnues

 
  • L’Asie
Décollage imminent, direction le soleil levant. L’Asie est mondialement connue pour la qualité et la précision de sa médecine traditionnelle. Les chercheurs Gattefossé se sont inspirés de cet art pour sourcer la plante à l’origine de Gatuline® Radiance, l’Evodia rutaecarpa. Connu sous le nom de Wu-Zhu-Yu, cet arbuste à fleurs provient de la province de Jiangxi au sud-est de la Chine. En étroite collaboration avec des producteurs locaux, la récolte se fait uniquement sur fruits matures dans des cultures sans OGM, ni pesticide. De son potentiel anti-inflammatoire connu dans la médecine chinoise, l’Evodia rutuaecarpa permet à Gatuline® Radiance de booster l’éclat de la peau pour un effet healthy glow, y compris dans des environnements pollués.
 
  • L’Afrique
Découverte du continent africain et première escale sur l’une des plus grandes îles de la planète, Madagascar. C’est ici que Gattefossé source l’Acmella oleracea (plus communément appelée Mafane). Son effet anesthésiant unique a conduit à sa popularité dans les cocktails et lui a donné le surnom de « boutons buzz ». Cet effet anesthésiant est aussi ce qui a attiré l’attention des chercheurs de Gattefossé. Concentré au cœur de Gatuline® Expression AF, la molécule est à l’origine de l’effet botox-like de l’actif, un effet réversible, sûr et efficace rapidement.

Direction une autre île, située en plein cœur de l’océan Indien, la Réunion. Egalement reconnue pour sa richesse en espèce végétale, ce petit bout de France accueille des cultures de Cryptomeria japonica. Cette plante endémique du Japon, appelée Cèdre du Japon, offre une source remarquable de molécules actives, notamment dans les bourgeons. Ceux-ci sont cueillis à la main, pour un approvisionnement responsable. De plus, pour assurer la longévité des arbres, seuls les bourgeons situés sur les branches inférieures sont prélevés. Gatuline® Renew est un extrait naturel de ces bourgeons. Riche en molécules phytochimiques énergétiques, il va stimuler le renouvellement de l’épiderme, réparer la fonction barrière et lisser la surface de la peau.
 
  • L’Amérique
Première destination, le sud. Mineral Matters™ est une gamme de cinq extraits de pierre liquide. L’Hema’Tîte™ est issu d’une pierre métallique d’origine volcanique directement importée du Brésil, l’hématite. Riche en fer, cet actif agit au niveau de la synthèse du collagène afin de repulper et redensifier la peau. Des tests in vitro ont démontré son mode d’action (activation de la prolylhydroxylase) et sa capacité à booster la synthèse de pro-collagène de type I. Une étude ex vivo à 1% a confirmé cette activité. Deux autres extraits de pierre liquide proviennent d’Amérique du sud, Rhodo’Lîte™ ² d’Argentine et Zin’Cîte du Mexique.

Cap sur le grand nord. Traditionnellement dégustée en accompagnement de la dinde à Thanksgiving et pour ses effets bénéfiques, la cranberry est utilisée pour l’Extrait Originel® Cranberry Bio. Elle se cultive dans une zone bien spécifique d’Amérique du Nord. N’existant pas à l’état sauvage en Europe, Gattefossé source ces baies directement sur leur territoire de prédilection, respectant ainsi les choix de la nature. Cet extrait est une eau végétale 100% naturelle et 100% Bio issu d’une extraction douce sans solvant en collaboration avec des industriels de l’agroalimentaire. Il permet d’augmenter très facilement le pourcentage total d’ingrédients Bio dans une formule, à faible coût et sans risque d’instabilité pour celle-ci.
 
  • L’Europe
Retour à la maison. Gatuline® Link n Lift est issu de la fleur du marronnier d’Inde. C’est au cœur de l’Ardèche que les fleurs sont récoltées manuellement, dans le respect d’un approvisionnement éco-responsable. Seules les fleurs à pleine maturation (de mi-avril à fin mai) sont sélectionnées (de mi-avril à fin mai), phase de développement phytobiologique la plus intéressante. Certes moins exotique, l’Ardèche propose, pour autant, un époustouflant voyage dans le temps par son relief, son patrimoine souterrain, sa faune et sa flore. Certifiée Ecocert et Cosmos, Gatuline® Link n Lift utilisée à 2%, agit visiblement sur toutes les rides du contour de l’œil. Dès deux semaines d’application, les rides sont visiblement réduites, la peau est lissée et tonifiée. Une autre terre puissante et sauvage a inspiré les chercheurs Gattefossé, les monts d’Auvergne. Formé de près de 200 volcans, ce parc naturel régional propose une riche diversité florale, dont l’Onopordum acanthium. Gatuline® Skin Repair Bio est extrait de ce chardon, et plus particulièrement des parties aériennes de la fleur. La terre sur laquelle ces fleurs sont cultivées est exempte d’engrais, de nitrates et de pesticides. Cet actif offre une double action de restructuration de l’épiderme et de renforcement de la barrière cutanée.

 

La botanique dans le sang

Depuis plus de 138 ans, la connaissance approfondie des plantes et de leurs propriétés biologiques est la base du travail en extraction végétale des chercheurs de Gattefossé. La qualité d’un extrait dépend des matières premières, sélectionnées avec soin, pour leurs activités dans le monde entier. Une attention particulière est aussi portée au niveau de la chaine d’approvisionnement : transparence et durabilité fondent l’engagement responsable, si cher à Gattefossé, impliquant l’ensemble des acteurs de cette chaîne (agriculteur, récoltant, sécheur-conditionneur, négociant, transporteur…). Au-delà des cahiers des charges et des mesures nécessaires de traçabilité, Gattefossé se soucie, en effet, depuis toujours, des impacts socio-économiques et environnementaux, ainsi que de l’équité des échanges commerciaux.

A lire aussi