Ingrédients /

Le polymère Carbopol® Ultrez 30 en 6 questions

Pas encore eu le temps de tester les performances du nouveau Carbopol® Ultrez 30… ? Afin d’éviter les pièges et faciliter le succès de sa mise en œuvre, voici un guide à l’attention des formulateurs s’apprêtant à tester ce nouveau Carbopol®.

1 - Le polymère Carbopol® Ultrez 30 est-il facile à disperser ?

OUI très facile mais… une agitation douce est nécessaire à sa dispersion. Quelques minutes suffiront. Une agitation forte n’est ni nécessaire, ni recommandée : elle créerait de la mousse.
Contrairement aux autres polymères Carbopol® de la gamme Ultrez, le Carbopol® Ultrez 30 n’est pas auto-mouillant. Sans agitation, il se forme une couche de gel entre la poudre et la surface de l’eau, empêchant la diffusion de l’eau et augmentant la durée d’hydratation.

2 - J’observe un effet mat juste après neutralisation. Est-ce normal ?

OUI. Tous les polymères dont le processus de fabrication implique des systèmes co-solvants, ce qui inclut le polymère Carbopol® Ultrez 30, montrent un léger aspect mat juste après neutralisation. Une agitation adéquate suffit pour obtenir un gel homogène et brillant en quelques minutes.

3 - Le polymère Carbopol® Ultrez 30 est-il compatible avec l’alcool?

OUI. Il offre une bonne viscosité et une excellente transparence jusqu’à 85% d’alcool. Le choix du neutralisant dépend de la concentration en alcool mais la liste des neutralisants recommandés pour ce type d’application reste la même que pour les autres polymères Carbopol®.

4 - Le polymère Carbopol® Ultrez 30 permet-il de formuler avec les conservateurs "tendance" à pH acide ?

OUI. Afin de remplacer certains conservateurs traditionnels parfois montrés du doigt par les consommateurs (ex. formaldéhyde, parabens, isothiazolinone…), les conservateurs organiques ont le vent en poupe. Les formuler (dose d’utilisation généralement comprise entre 0,3 et 0,4%), impose un pH final inférieur à 5,5. Stabiliser ces formules avec le polymère Carbopol® Ultrez 30 sera un jeu d’enfant !

5 - Le polymère Carbopol® Ultrez 30 peut-il supporter des concentrations significatives d'actifs acides ?

OUI. Le Carbopol® Ultrez 30 permet de formuler des produits à base d’acide salicylique jusqu’à 2%, et des AHA dans les soins appliqués quotidiennement, principalement acides glycolique et lactique utilisés à des concentrations de 0,5 à 3%. Pour les formulations à pH 4-4,5 contenant des AHA ou BHA (acide salicylique), il est recommandé de le combiner avec une petite quantité de gomme de xanthane (0,1-0,3%).

Quel sera l’impact sur la transparence ? Jusqu’à 1% d’actif acide à pH 4-4,5, le polymère Carbopol® Ultrez 30 offre une bonne transparence, meilleure que celle apportée par d’autres technologies existantes.

6 - Est-il possible d’utiliser le polymère Carbopol® Ultrez 30 pour épaissir des applications moussantes (comme pour Carbopol® Ultrez 20) ?

NON, ce n’est pas recommandé. Les polymères Carbopol® Ultrez 20 et Ultrez 30 n’ont pas la même structure chimique. Alors que le premier est un copolymère, le second est un homopolymère. La structure unique du polymère Carbopol® Ultrez 30 lui offre une meilleure tolérance aux électrolytes que les autres carbomères. Cependant, elle ne lui permet pas de gélifier correctement les formules moussantes. Seuls les copolymères (ex. Carbopol® Ultrez 20) peuvent booster la viscosité de celles-ci par des phénomènes d’association hydrophobe entre les micelles de tensio-actifs et leurs chaines alkyl.
 

Carbopol® Ultrez 30 en bref

INCI : Carbomer

FONCTION : Modificateur de rhéologie pour produits de soin, notamment contenant des électrolytes ou formulés à bas pH :

  • Viscose et suspend sur une large gamme de pH notamment à pH bas (4-5,5)
  • Excellente transparence
  • Bonne tolérance aux électrolytes
  • Approuvé Chine
  • Sensorialité "riche"
A lire aussi