Textures /

Sérum, ô mon sérum

serum.jpg
S’il est bien un produit qui évoque la performance et l’efficacité, c’est le sérum.
Cette référence s’est imposée comme un incontournable des lignes anti-âge promus par des dermatologues ou chirurgiens stars. Sa concentration extrême en actifs en fait un super-soin de plus en plus adopté par les consommatrices, qui l’ont tout naturellement intégré à leur routine beauté.

Gel, huile… Quelle galénique choisir ?

La définition d'un sérum n'étant pas très précise, la gamme des formules trouvées sous cette appellation est très variée. La palette est donc assez large, allant des gelées fondantes fusionnant avec la peau à des huiles nutritives, en passant par des émulsions siliconées ou  H/E légères.
Quels sont dans ce cas les critères qui définissent un sérum ? Il s’agit plutôt de qualités liées à son utilisation, comme :
  • une viscosité moyenne à faible, permettant de présenter ces concentrés d’efficacité dans des packagings appropriés -flacons pompes, stylets, compte-gouttes…
  • une application aisée, voire fondante, et une pénétration rapide pour donner une impression de "fusion" des actifs avec la peau.
  • un film résiduel faible et non gras, autorisant l’application en superposition d’une crème de jour.
  • une résistance aux actifs bien étudiée, ceux-ci apportant bien souvent leur lot d’électrolytes et d’instabilité.
Voici quelques formules satisfaisant ces critères, qui constitueront ainsi des pistes d’orientation pour la réalisation de sérums.

Fondant et légèreté

Les bi-gels excellent dans ce domaine ! Ces émulsions-like stabilisées grâce à Emulfree® CBG sont capables de séparer phase aqueuse et phase huileuse lors de l’application, créant une sensation fondante.
En jouant sur les gélifiants, la sensorialité peut aussi être orientée vers une sensation cassante et aqueuse pour des références super hydratantes par exemple. C’est le cas de l’Instant Smoothing Serum MM 8047/C, un sérum fluide lissant spécial rides d’expression qui offre une application fraîche et légère et un fini peau nue.
Associé à Acticire® pour plus de confort, Emulfree® CBG donne des textures plus douces, au toucher presque silicone-like. On retrouve cette délicate alliance au cœur du Pore Refiner 1317-1-02, où figure aussi Lipocire™ A qui fond au contact de la peau pour une sensorialité encore plus glamour. 5% de Cytobiol™ Iris A² offrent au visage un effet multi-perfecteur ciblant pores, brillance et imperfections.

Confort et discrétion

Au-delà du cas des bi-gels, Acticire® représente globalement un atout confort indéniable pour les sérums. Ainsi, dans les formules aqueuses, il contrebalance l’effet tiraillant qui peut survenir après absorption. C’est pour cette raison qu’il a été incorporé à 5% dans le Complexion Brightening Serum JB 2664/N.
Ce beurre de cires (jojoba, mimosa, tournesol) à la structure amphiphile unique permet ici d’incorporer un peu de phase huileuse à cette gelée aqueuse. Légèrement émulsionnée, cette texture 100% naturelle offre alors une dimension soin et un confort renforcés.

Hydratation et layering

Dernier émulsionnant né de la recherche Gattefossé, Emulium® Mellifera est un très bon candidat pour la formulation de sérums émulsionnés opalescents. Il permet en effet la formulation de textures fluides, naturellement hydratantes (tests in vivo) et au fini discret. Ce dernier élément est lié au film résiduel très fin laissé en surface, un film si fin qu’il permet de ne pas pelucher à l’application d’un soin en superposition. 
A tester pour s’en persuader, une formule développée à Tokyo : le Japanese Serum 1400-2-02. Le succès de cette formule dépasse d’ailleurs les frontières du Japon car la première dame de Chine l’a extrêmement apprécié lorsqu’il lui a été présenté à Lyon lors de la visite du président Xi Jinqing en France en mars 2014. Ce sérum luxueux et élégant formulé avec Emulium® Mellifera offre à l’application une sensation de rosée fraîche (Mizumizusii) et émolliente (Shittori) selon les critères d’analyse sensorielle japonais.

Evanescence d’une émulsion fluide

Pour des formules plus émulsionnées mais proposant viscosité et application adaptées aux sérums, il est également possible de s’orienter vers Emulium® 22 et Apifil® CG qui proposent tous deux une application très fondante.
En voici deux exemples :
  • l’Intense Radiance Serum SF 1282/C s’appuie sur Emulium® 22 qui apporte à cette texture aérienne, finesse et fini seconde peau. Enrichi en Gatuline® Radiance, ce sérum redonne à la peau éclat et transparence.
  • l’Oxygenated Serum SC 2120/B est formulé avec le duo Apifil® CG / Emulcire® 61 WL2659 CG qui confère à cette formule une absorption rapide et un fini non gras ultra-discret. Sa texture opalescente offre une impression visuelle de légèreté, confirmée par une application douce et fraîche.

Résistance aux électrolytes

Pour les sérums concentrés en actifs, attention aux électrolytes !
Bi-gels avec Emulfree® et émulsions à l’Apifil® CG seront moins résistants (tolérance de 0,5 à 1% de NaCl) qu’Emulium® 22 ou Emulium® Mellifera (tolérance de 1 à 1,5% de NaCl).

A lire aussi
Focus produit //

Emulium® Mellifera MB

Afin de pouvoir créer des textures adaptées à chaque consommateur, Gattefossé a développé un nouvel émulsionnant sensoriel et innovant : Emulium® Mellifera MB.

Dossiers thématiques //

Prescription beauté

Lignes dédiées aux problématiques de peau dermatologiques, lignes haute efficacité, Dr Brands... la beauté médicale a le vent en poupe !

Espace labo //

Les bi-gels : une infinité de possibilités

Innocuité, sensorialité, efficacité, flexibilité… Les bi-gels ont tout pour plaire aux consommateurs. Focus sur cette technologie qui a tout bon !